Nintendo a enfin dévoilé l’ensemble des informations sur son futur système de jeu en ligne : Nintendo Switch Online. Quelques changements au programme et pas mal d’infos. Let’s go !

Service en ligne de la Nintendo Switch

Le service en ligne sera disponible dans les semaines qui viennent. Il restera gratuit jusqu’en 2018, une date repoussée car il était initialement prévu de passer payant dès cet automne.

Les tarifs du online

Très agressif comparé à ses concurrents, Nintendo frappe fort avec un budget online accessible à toutes les bourses :

  • 1 Mois (30 jours) : 3,99€
  • 3 mois (90 jours) : 7,99€
  • 12 mois (365 jours) : 19,99€

En gros, une année d’abonnement revient à quasiment le prix de 3 mois chez ses concurrents !

Salon en ligne et chat vocal

Haaa ce chat vocal qui fait couler beaucoup d’encre virtuelle, de larmes et de sel : Cette application mobile via smartphone verra sa version gratuite arriver cet été (logiquement au lancement de Splatoon 2). Oui, vous avez bien lu : version gratuite (carrément prévente gratuite sur le site) ! Sera-t-elle payante par la suite ? Cette application sera-t-elle disponible sur tous les stores existants ? Sera-t-elle utilisable uniquement en nomade pour un salon en ligne plus conventionnel en mode salon ? Beaucoup de questions restent en suspend…

Sélection de jeux classiques

Sous ce nom provisoire se cache les jeux offerts tout les mois par Nintendo. Oui, les, car au départ il été question d’un seul et unique jeu. Actuellement, Nintendo annonce sur le site officiel 3 jeux : Super Mario Bros 3, Balloon Fight et Dr. Mario : 3 jeux NES. Il est prévu de voir arriver par la suite des jeux Super Nes. Ces jeux auront également une fonction en ligne permettant, cette fois, de jouer avec des amis !

Offres exclusives

Tout comme la concurrence, ces offres (encore non dévoilées) proposeront surement des réductions et autres petits cadeaux plus avantageux que si vous n’étiez pas abonné.

Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre l’E3 en espérant avoir plus d ‘informations !

Related Post

Laisser un commentaire